Favoriser l’autonomie des personnes en situation de handicap psychique

Deuxième cause mondiale de handicap (source OMS), la maladie mentale caractérise une pathologie (schizophrénie, troubles bipolaires, dépression sévère…) qui peut modifier le comportement, la perception, le jugement et la relation avec le monde.

Lorsque cette pathologie empêche la personne de vivre normalement dans son environnement, elle se retrouve en situation de handicap psychique.

 

L’association Messidor, a développé une «application compagnon» dédiée aux personnes handicapées psychiques qu’elle accompagne, pour leur permettre de mieux s’approprier leurs parcours de transition vers l’emploi, et ainsi de gagner en autonomie.

Lancée en novembre 2019 pour son évènement « 2050, ensemble dans une société inclusive » l’application permet « de renforcer et consolider sa méthodologie d’accompagnement tout en aidant la personne à prendre conscience de son évolution et de ses progrès grâce à un suivi personnalisé »

 

Elle permet aux personnes d’intégrer les objectifs donnés par leurs encadrants et de choisir leurs propres objectifs, sur la base de questions prédéfinies, sur des thématiques spécifiques : relations avec les autres, organisation, attitude au travail, etc.

Les utilisateurs sont invités à se positionner régulièrement sur leurs objectifs.

Le but est de permettre aux personnes accompagnées de faire leurs propres choix de vie. « Or, les capacités cognitives de ces personnes sont souvent altérées par la maladie psychique, ce qui ne leur permet pas toujours de mettre en œuvre les actions qu’elles imaginent », explique Messidor, l’association continue en disant que « il s’agit aussi de passer un cap et d’intégrer les nouvelles technologies, afin d’être en phase avec les évolutions sociétales et la réalité du monde de l’entreprise ».

 

« Verry’Appli » est disponible sur le Play store et l’Apple store, consultable à travers un profil « test » ou « utilisateur hors Messidor » pour les personnes externes à l’association. L’application a été développée en open source, et pourra être accessible à d’autres organismes.

Défiler vers le haut